Édition 2018

11h00 - l’Attraction à vent - Animations de rue

Dans les rues de Fay

Orchestre de rue, 8 intervenants prêts à harmoniser tout évènement festif, en retoquant à leur sauce thèmes de jazz, airs latinos et populaires.
Quatres cuivres, trois percus dont un xylo, et un souba constituent l’ossature du groupe, sonore mais jamais agressif, en mouvement quand c’est nécessaire.
Pour certaines occasions, marchés, fêtes locales sans défilé, le groupe peut jouer à 6. Quel que soit l’endroit, le souci number one reste la qualité musicale et la bonne humeur.

Jazz : Attraction à vent, un air de New Orleans

18h00 - Alain Brunet, “Akpé Motion” - Jazz world fusion

À la ferme de Mathias

C’est l’histoire d’une rencontre comme il en existe fréquemment chez les musiciens. Une envie de partager des couleurs, des formes, de dialoguer, de se confronter, de croiser des parcours. Celui d’Akpé Motion nourri de jazz rock et de world music, d’une vision singulière, celle du percussionniste/plasticien Pascal Bouterin amoureux des peaux travaillées seulement aux balais, de Jean Gros, guitariste venu de l’univers de la musique rock et du bassiste/chanteur cubain Luis Manresa à la voix de velours qui ferme ce triangle inclassable. Celui d’Alain Brunet trompettiste qui remet sur le métier l’oeuvre de Miles Davis et qui s’évade, l’espace de concerts et de quelques CD, vers les musiques traditionnelles dont les couleurs multiples et souvent inouïes nourrissent son travail d’improvisateur.

Akpé Motion c’est le fruit d’errances programmées, d’errances fructueuses autour de mondes réels et imaginaires; une sorte d’invitation au voyage … de ces citoyens du monde qui sont peut-être, plus que d’autres, sensibles aux migrations de notre temps. Pour nous musiciens d’Akpé Motion qui nous considérons comme des citoyens du monde, la migration est un acte d’émancipation, un cri de liberté, l’expression d’une volonté inouïe qui force l’admiration. Ce peut-être, dans un sens positif, l’nvie de la découverte, du partage, du faire avec d’autres. Cette mondialisation de l’égoïsme, de la ségrégation, de la peur n’est pas la notre ! C’est pour cela que nous jouons une musique qui emprunte au jazz mais aussi au rock et à la World music.

Avec:
Alain Brunet : trompette, bugle, voix
Jean Gros : guitare
Luis Manresa : basse
Pascal Bouterin : batterie

Apké Motion - Migrations
AKPÉ MOTION "Industry" LIVE
AKPÉ MOTION " In a Silent way - It's About That Time "

21h00 - Le Workshop de Lyon - Jazz

À la ferme de Mathias

Le Worshop de Lyon fête son mi-centenaire !

Depuis 1967, le Workshop de Lyon chante, invente, revisite, triture, tonitrue, démonte, reconstruit, désosse, innove, explore... improvise sa musique. Des dizaines de morceaux, des centaines de concerts, des tournées partout dans le monde, des rencontres musicales, des projets durables ou épisodiques et des disques.

Pour mémoire :
Inter fréquences 1973, Transit (Colette Magny) 1975, La chasse de Shirah Sharibad 1975, Mirobolis (Steve Waring) 1975, Tiens les bourgeons éclatent 1977, Concert lave 1981, Musique basalte 1981, « Anniversaire 1987, Fondus 1997 , Chant bien fatal 1991, Côté rue 1998, Les chants d'Edith 2002, Lighting up 2005, Slogan 2007, Chants photographiques 2008, Arzana 2010, Lettres à des amis lointains 2014...

Présentation du Coffret des 50 ans du WDL dans Open Jazz d’Alex Dutilh en direct sur France Musique, A Vaulx Jazz 2017

En 2017, hurlons-le sur les toits, crions-le à pleins poumons... Le Workshop de Lyon paye sa tournée, avec, et aux membres fondateurs, épisodiques, remplaçants, invités ou nouveaux venus, tous partenaires potentiels pour fêter les 50 ans de carrière de ce groupe hors normes. Balisé de quelques tubes : Chant bien fatal, Anniversaire, Marcello, Doppo il fulmine, Moulin noir...
ce programme renouera également avec la liberté et la fougue des improvisations du « Free jazz workshop de Lyon » de la fin des années 60. Le Workshop de Lyon Cinquante ans qu’ils jouent ensemble et qu’ils font partager le plaisir qu’ils y prennent. Leur musique étonne encore. Déconstruire, reconstruire, avec l’hu- mour, le vrai, celui qui nous sert à fabriquer du plaisir avec du drame... Une danse joyeuse, boiteuse, tein- tée de mélancolie ; un chant aylérien saisissant de tendresse étranglée ; une histoire de départ : des voiles claquent, quelqu’un crie, des sirènes hurlent, un bateau prend le large...

Avec :
Jean-Paul Autin : clarinette basse, soprano et alto
Bernard Santacruz : contre basse
Christian Rollet : batterie
Fred Roudet : trompette

Le WORKSHOP de LYON - Anniversaire
Apké Motion - Migrations